citation 1

La grande erreur de notre temps a été de pencher, je dis plus ; de courber l'esprit des hommes vers la recherche du bien-être matériel.
Victor HugoDiscours à l'Assemblée nationale, séance du 11 novembre 1848 de
Victor Hugo


Références de Victor Hugo - Biographie de Victor Hugo

Plus sur cette citation >> Citation de Victor Hugo (n° 174677)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



Recherche de citations : grande erreur / erreur notre / notre temps / temps été / été pencher / pencher dis / dis plus / plus courber / courber esprit / esprit des / grande notre

La grande erreur de notre temps a été de pencher, je dis plus ; [...] - Victor Hugo...



La grande erreur de notre temps : courber l'esprit des hommes vers la recherche du bien-être matériel selon Victor Hugo



Très souvent retranscrit comme suit : La grande erreur de notre temps, cela a été de pencher, je dis même de courber l'esprit des hommes vers la recherche du bien-être matériel.

Extrait : “ Eh bien, la grande erreur de notre temps a été de pencher, je dis plus ; de courber l'esprit des hommes vers la recherche du bien-être matériel, et de les détourner par conséquent du bien-être religieux et du bien-être intellectuel. (C'est vrai !). La faute est d'autant plus grande que le bien-être matériel, quoi qu'on fasse, quand même tous les progrès qu'on rêve et que je rêve aussi, moi, seraient réalisés, le bien-être matériel ne peut et ne pourra jamais être que le partage de quelques-uns, tandis que le bien-être religieux, c'est-à-dire la croyance, le bien être intellectuel, c'est-à-dire l'éducation, peuvent être donnés a tous. (Approbation).

D'ailleurs le bien-être matériel ne pourrait être le but suprême de l'homme en ce monde qu'autant qu'autant qu'il n'y aurait pas d'autres vies et c'est là une affirmation désolante, c'est là un mensonge affreux qui ne doit pas sortir des institutions sociales. (Très bien !).

Il importe, messieurs, de remédier au mal, il faut redresser, pour ainsi dire, l'esprit de l'homme ; il faut, et c'est à la grande mission spéciale du ministère de l'instruction publique, il faut relever l'esprit de l'homme, le tourner vers Dieu, vers la conscience, vers le beau, vers le juste et le vrai, vers le désintéressé et le grand. C'est là ; et seulement là, que vous trouverez la paix de l'homme avec lui-même, et par conséquent la paix de l'homme avec la société. (Très bien !)”


Discours à l'Assemblée nationale - Séance du 11 novembre 1848



Votre commentaire sur cette citation



Cette phrase de Victor Hugo contient 26 mots. Il s'agit d'une citation de longueur normale.