Citation de Andre Breton


Trouvez la citation idéale de Andre Breton

parmi 206 citations, proverbe, phrase, dicton, interview ou bon mot.


Page 1 sur un total de 11 pages.



Liste de citations - Andre Breton - Toutes ses citations




A distance je ne vois plus clair, c'est comme si une cascade s'interposait entre le théâtre de ma vie et moi qui n'en suis pas le principal acteur. Un bourdonnement chéri m'accompagne, le long duquel les herbes jaunissent et même cassent.

Poisson soluble (1924), andré breton, éd. gallimard, coll. poésie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 1, p. 31 - prose poétique - André Breton





Il me paraît que tout acte porte en lui-même sa justification.

Manifestes du surrealisme (1924), andre breton, édition gallimard, coll. folio essais, 1985 (isbn 2-07-032279-3), p. 18 - manifeste - André Breton





L'enquête ne fut point poursuivie et le journal qui l'avait menée contribua plus tard à allumer l'incendie du progrès.

Poisson soluble (1924), andre breton, édition gallimard, coll. poesie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 11, p. 62 - prose poetique - André Breton





Ma femme à la langue d'hostie poignardée.

Les surrealistes une generation entre le reve et l'action (1991), jean-luc rispail, édition gallimard, coll. decouverte gallimard litterature, 2000 (isbn 2-07-053140-6), chap. temoignages et documents, andre breton, « l'union libre », 1931, in clair de terre, p. 147 - poesie - André Breton





Plus de souffles, plus de sang, plus d'âmes mais des mains pour pétrir l'air, pour doter une seule fois le pain de l'air, pour faire claquer la grande gomme des drapeaux qui dorment, des mains solaires, enfin, des mains gelées !

Poisson soluble (1924), andré breton, éd. gallimard, coll. poésie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 9, p. 54 - prose poétique - André Breton





Tu ne feras de moi qu'un soupir, qui se poursuivra à travers tous les Robinsons de la terre.

Poisson soluble (1924), andre breton, édition gallimard, coll. poesie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 23, p. 92 - prose poetique - André Breton





Qu'a-t-on su faire des diamants, sinon des rivières ? La pluie grossit ces rivières, la pluie blanche dans laquelle s'habillent les femmes à l'occasion de leurs noces, et qui sent la fleur de pommier.

Poisson soluble (1924), andré breton, éd. gallimard, coll. poésie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 16, p. 73 - prose poétique - André Breton





L'esprit de démoralisation a élu domicile dans le château, et c'est à lui que nous avons affaire chaque fois qu'il est question de relation avec nos semblables, mais les portes sont toujours ouvertes et on ne commence pas par remercier le monde, vous savez. Du reste, la solitude est vaste, nous ne nous rencontrons pas souvent. Puis l'essentiel n'est-il pas que nous soyons nos maîtres, et les maîtres des femmes, de l'amour, aussi ?

Propos rapportés d'andré breton - André Breton





Phosphorescente comme elle l'était, je ne pouvais songer à l'embarquer, les autres bagages eussent appelé à leur secours les mousses et peut-être même ces sauterelles de mer dont le trajet sous l'eau est rigoureusement égal au trajet dans l'air et dont les ailes pétillent lorsqu'on les prend dans la main.

Poisson soluble (1924), andre breton, édition gallimard, coll. poesie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 10, p. 56 - prose poetique - André Breton





Et toi, bandit, bandit, ah tu me tues, bandit de l'eau qui effeuilles tes couteaux dans mes yeux, tu n'as donc pitié de rien, eau rayonnante, eau lustrale que je chéris !

Poisson soluble (1924), andré breton, éd. gallimard, coll. poésie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 9, p. 53 - prose poétique - André Breton





Le fantôme qui, en chemin, s'était avisé de faire corps avec saint Denis, prétendait voir dans chaque rose sa tête coupée.

Poisson soluble (1924), andre breton, édition gallimard, coll. poesie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 1, p. 30 - prose poetique - André Breton





Maintenant c'est la douceur qui reprend, le boulevard pareil à un marais salant sous les enseignes lumineuses.

Poisson soluble (1924), andré breton, éd. gallimard, coll. poésie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 1, p. 32 - prose poétique - André Breton





elle mordit avec délices dans les étonnantes stratifications blanches qui restaient à sa disposition, les baguettes de craie, et celles-ci écrivirent le mot amour sur l'ardoise de sa bouche. Elle mangea ainsi un véritable petit château de craie, d'une architecture patiente et folle, après quoi elle jeta sur ses épaules un manteau de petit gris et, s'étant chaussée de deux peaux de souris, elle descendit l'escalier de la liberté, qui conduisait à l'illusion de jamais vu.

Poisson soluble (1924), andre breton, édition gallimard, coll. poesie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 13, p. 64 - prose poetique - André Breton





Dans une seule goutte il y a le passage d'un pont jaune par des roulottes lilas, dans une autre qui la dépasse sont une vie légère et des crimes d'auberge.

Poisson soluble (1924), andre breton, édition gallimard, coll. poesie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 4, p. 38 - prose poetique - André Breton





C'est vivre et cesser de vivre qui sont des solutions imaginaires. L'existence est ailleurs.

Qu'est-ce que le surréalisme ? , Éd. le temps qu'il fait, 1986 - André Breton





Je veille près de la Porte Albinos avec la volonté de ne laisser passer que les cadavres dans les deux sens. Je ne suis pas encore mort et je jouis parfois du spectacle des amours.

Poisson soluble (1924), andré breton, éd. gallimard, coll. poésie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 26, p. 104 - prose poétique - André Breton





Sur le bord des nuages se tient une femme, sur le bord des îles une femme se tient comme sur les hauts murs décorés de vigne étincelante le raisin mûrit, à belles grappes dorées et noires.

Poisson soluble (1924), andre breton, édition gallimard, coll. poesie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 1, p. 30 - prose poetique - André Breton





A nos réceptions illusoires paraissaient les Agates fameuses un immense canon de quartz était braqué dans le jardin.

Poisson soluble (1924), andre breton, édition gallimard, coll. poesie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 26, p. 102 - prose poetique - André Breton





Nous prîmes congé de lui le matin, d'un simple regard qui signifiait à la fois que nous n'appartenions plus à la vie et que, si nous revenions jamais de notre nouvel état, ce serait à la façon des sourciers pour toucher le ciel de notre baguette de foudre.

Poisson soluble (1924), andre breton, édition gallimard, coll. poesie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 26, p. 101 - prose poetique - André Breton





De l'ombre d'un petit bouquet d'arbres à une centaine de mètres s'envolaient encore dans la direction du soleil quelques-uns de ces pantalons de dentelle qui font merveille au théâtre mais j'avais en vue autre chose qu'un lâcher de pigeons-voyageurs.

« l'annee des chapeaux rouges partie i pour mieux sauter », andre breton, litterature nouvelle serie, n ? 3, mai 1922, p. 9 - prose poetique - André Breton






Page 1 sur un total de 11 pages.




 -  Marcel Achard  -  Douglas Adams  -  Emile-Auguste Chartier, dit Alain  -  Jean le Rond d' Alembert  -  Alexandre le Grand  -  Ali Ibn Abu Talib  -  Alphonse Allais  -  Woody Allen  -  Almanach Vermot  -  Jacques Amyot  -  Anonyme  -  Jean Anouilh  -  Guillaume Apollinaire  -  Louis Aragon  -  Hannah Arendt  -  Aristote  -  Antonin Artaud  -  Michel Audiard  -  Saint Augustin  -  Amadou Hampâté Bâ


Les naissances et les décès de personnages célèbres


Ils sont nés ce jour :








Andre Breton - Découvrez notre sélection des meilleures citations et proverbes de Andre Breton



Alain Abbé Pierre Alphonse Allais Woody Allen Apollinaire Aragon Aristote Audiard Balzac Baudelaire Beigbeder Bible Christian Bobin Bouddha Brel Camus César Coco Chanel Paulo Coelho Céline Chruchill Coluche Confucius Coran Pierre Dac Dalaï-Lama Frédéric Dard Desproges Dictons Einstein Freud Mohandas Karamchand Gandhi Khalil Gibran Che Guevara Sacha Guitry Victor Hugo Martin Luther King Lao-Tseu Napoléon Ier Friedrich Wilhelm Nietzsche Platon Prévert Saint-Exupéry Sénèque Shakespeare Socrate Boris Vian Voltaire Oscar Wilde Jean Yanne